17/08/2006

Sacré Gégé ! : 3ème partie

 

 Entraîné par les autres gamins du quartier qui profitaient de la situation,  Gégé prenait p’tit cœur d’amour pour son bouc émissaire qui lui, ne se défendait pas. Les choses commençaient à se gâter sérieusement. A ce moment là, je déposais Gégé tous les matins à sa nouvelle école qui ne se trouvait pas loin de mon lieu de travail, toujours pour "rendre service". J’essayais de lui expliquer que ce qu’il faisait n’était pas sympa, en vain.

Et puis un jour, j’ai changé de boulot. Je ne pouvais plus l’emmener....

Sa mère s'est retrouvée devant un nouveau problème. Comment Gégé allait il se rendre à l'école ? Elle avait peur qu'il prenne le bus seul. Mais ne pouvant faire autrement, Gégé a dû se débrouiller (ce qu'il a fait très bien d'ailleurs).

Je suis persuadée qu'elle ne lui a pas expliqué, à ce moment là, que je ne pouvais pas faire autrement que de ne plus l'accompagner à l'école. Il a dû prendre ça comme un affront,  parce qu'il il a redoublé de provocations. Il ne cessait de harceler P'tit coeur d'amour. Quand il croisait P'tite Laulau, il lui disait qu'il allait tuer son frère en faisant le signe de l'égorgement.

Plus tard, il changea de centre d'éducation et prenait le même bus que p’tit cœur d’amour et malgré qu’il ne s’en plaignait pas,  je sentais bien que mon fils souffrait de la situation. D’ailleurs c’est à ce moment là qu’il a décidé d’aller à l’école en vélo, par tous les temps, coûte que coûte. Jamais, P’tit cœur d’amour ne m’a avoué que c’était pour avoir la paix ou pire, parce qu’il avait peur. Et puis, P’tite Laulau et certains gamins du quartier m’on raconté que Gégé guettait P’tit cœur d’amour au coin des rues pour lui « mettre des baffes », qu’il le poursuivait dès qu’il mettait le nez dehors. Voyant que P’tit cœur d’amour ne sortait plus beaucoup (il avait alors environ 10 ans) je lui suggérais de se défendre,  de lui rendre ses coups, que tant que Gégé le sentirait faible, il continuerait.

18:44 Écrit par nid d'abeilles dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

beurk quel laid bébé il me fout les jetons

bonne soirée

Écrit par : Pascal | 17/08/2006

Les commentaires sont fermés.